Le Psilocybe Tampanensis : Tout ce que vous devez savoir sur la pierre philosophale originelle

À l’heure d’aujourd’hui, il est accessible à tous de consommer des truffes magiques dans la plus grande des facilités. C’est une utilisation, qui, au contraire des champignons magiques, est perçue comme confortable. Originellement peu connue par le public, c’est grâce à l’interdiction des champignons psychédéliques dans le monde qu’elle gagne en popularité dans le temps. Ainsi, autorisées dans plusieurs états, nous pouvons en obtenir avec la commande en ligne et la réception par la poste. Son usage est à la fois rapide et efficace. Il contraste donc au temps et à l’effort requis pour prendre des champignons magiques, qui ne se vendent que par kit de culture.

Mais étiez-vous au courant que le monde a failli passer à côté de nos truffes magiques ? Savez-vous que les pierres philosophales que nous ingérons existent principalement grâce au Psilocybe Tampanensis ? Retrouvez dans cet article toutes les informations concernant cette variété, de son histoire à ses effets. Découvrez l’espèce originelle des truffes magiques en détail 

La découverte de la pierre philosophale

Parmi toutes les truffes magiques existant dans ce monde, le Psilocybe Tampanensis représente bien une variété unique pour plusieurs raisons.

Sa première raison concerne son histoire. La découverte du Psilocybe Tampanensis est plutôt récente, puisqu’elle remonte à moins de 50 ans, le 3 septembre 1977. C’est le mycologue américain, Steven Hayden Pollock qui fut le premier à trouver cette nouvelle variété. Le timing et l’anecdote sont mémorables, puisque cet événement s’est déroulé le même jour que le deuxième International Mycological Congress. 

 

C’est d’ailleurs le mycologue américain, heureux de sa découverte, qui donne le nom de « Pierre philosophale » à la truffe hallucinogène. Le Psilocybe Tampanensis est une variété rare, qui n’a été retrouvée qu’une seule fois à Tampa, en Floride (d’où son nom) et une deuxième fois dans le Mississippi. Malheureusement, aucune de ces deux situations n’a démontré des signes de possibilité pour une culture. En effet, l’espèce a été découverte la première fois dans un terrain sauvage et sablonneux.

 

Conscient de la situation, Steven Pollock prit la décision de cloner cette espèce, dans le but de la faire perdurer. En plus de sa réussite, il parvient également à extraire une souche du Psilocybe Tampanensis qui permettra une production de sclérotes de plus grandes tailles.  C’est une initiative qui fait fortune au mycologue américain, puisque deux ans plus tard, celui-ci décide de fonder une compagnie au nom de Hidden Creek. Dans la même année, en 1979, Steven Pollock et son cofondateur deviennent les plus grands vendeurs de champignons magiques. 

 

Malgré le chiffre d’affaires florissant, les prescriptions des truffes magiques restaient illégales. Cela a fini par créer des complications pour le mycologue, comme la croissance de ces ventes ont mis en alerte le conseil de la pharmacie d’État. Pour faire face à la situation, Steven Pollock prit la décision de faire acquisition d’une pharmacie, afin de continuer à servir sa clientèle. C’est un succès que le jeune mycologue n’a pu en profiter trop longtemps. Il en a fallu moins d’un an pour virer de la victoire à la tragédie : l’homme qui rêvait de trouver des remèdes aux maladies et améliorer la qualité de vie de l’humain fut assassiné à l’âge de 33 ans.

 

Grâce à l’initiative d’un chercheur passionné, la truffe magique Psilocybe Tampanensis est une variété qui existe et s’acquiert encore de nos jours.

Un zoom technique sur la truffe Psilocybe Tampanensis.

Avant toute chose, il faut rappeler que les truffes magiques ne sont pas ce dont on peut comparer à une réelle truffe. C’est un être qui est en vérité un sclérote : pour faire simple, un corps fécond du champignon magique.

Pour comprendre ce qu’est un sclérote, il faut d’abord connaître le système de développement du champignon. Afin de déclencher la croissance de cet être vivant, la présence du réseau de mycélium est indispensable. Le mycélium, qu’on appelle également blanc de champignon dans le langage courant, est un ensemble d’organes qui assure la croissance de bactéries filamenteuse et de nos champignons lorsqu’il est dans de bonnes conditions. 

Dans le but de survivre, certaines variétés de champignons magiques vont se créer une réserve alimentaire. C’est alors que naissent les truffes magiques, qui ne sont que des masses compactes de mycéliums durcis. On y retrouve de l’eau et des nutriments stockés, qui ont pour rôle de ressourcer les champignons lorsque les conditions de croissance sont mauvaises.

 

Vous l’avez bien compris, les truffes magiques sont des sclérotes qui existent en tant que ressource alimentaire pour le champignon. Ainsi, ce sont des êtres vivants qui se développent seulement sous terre. Il faut aussi noter que les truffes magiques ne repoussent pas, peu importe la manière dont vous les récoltez. Une fois déterrées, vous n’en retrouverez plus davantage.

 

Le savez-vous ? Le Psilocybe Tampanensis,issu de la famille Hymenogastraceae, fait partie des rares variétés qui produisent des truffes magiques. Sur les 200 différentes espèces de champignons psychédéliques existant sur nos terres, nous pouvons seulement compter un infime pourcentage de ceux qui produisent ces sclérotes. Parmi les plus connus, nous pouvons retrouver le Psilocybe Mexicana et le Psilocybe Atlantis.

L’aspect physique des truffes magiques

 

Les truffes magiques sont généralement connues pour son aspect particulier : sa petite taille condensée, son toucher à la fois rugueux et résistant ainsi que sa couleur foncée. Certains le décrivent comme un muesli congelé ! Son apparence globale reste indépendante de sa condition et ne se voit pas modifiée par son niveau de fraîcheur. Généralement traitée de la même manière que pour les champignons magiques, les truffes magiques ont la particularité de sécher beaucoup plus rapidement. En effet, son métabolisme contient un faible taux d’humidité qui varie principalement autour de 5 à 10 %. L’aspect des truffes magiques se confirme au fur et à mesure qu’elle sèche et se flétrit dans le temps.

Sa configuration physique est d’autant plus intéressante si nous la comparons au champignon magique. Il est plus facile d’anticiper l’effet et d’être précis dans le calcul du dosage des truffes magiques. C’est un fait qui s’explique par l’irrégularité de la concentration de psilocybine que peut contenir un champignon hallucinogène. Sa forte teneur en eau lui fait varier en taille et en concentration de composés psychoactifs, ce qui le rend irrégulier dans sa puissance. Il est donc compliqué de déterminer son effet de manière juste, comme chaque champignon diffère l’un à l’autre. En conclusion, les truffes magiques garantissent des résultats prévisibles, grâce à sa composition compacte et homogène.

Le goût des truffes magiques Psilocybe Tampanensis

Le goût des truffes magiques est souvent comparé à celui de la noix. Son arôme se dit similaire à la truffe normale que nous connaissons dans le monde culinaire. Son poids initial, lorsqu’il est fraîchement cueilli, peut contenir jusqu’à 50 % à 70 % d’eau. C’est au moment du séchage que nous pouvons observer le psilocybe tampanensis se rétracter et conserver seulement 30 % à 50 % d’eau. La variété ainsi que la technique de culture s’avèrent être des facteurs importants pour ces variations de poids.

Le goût des truffes magiques peut également varier son état lors du moment de la consommation. Fraîchement cueillie, sa saveur peut être ressentie comme forte. Pour les psychonautes dont leur palais n’en sont pas fans, il est recommandé de les déguster lorsque les psilocybes tampanensis sont secs. Sa faible teneur en eau permet aux truffes magiques d’être légères. Malgré son goût unique, celui restera proche et comparable à celui des fruits secs. C’est une digestion qui devient alors plus supportable pour ses consommateurs.

Les effets de la truffe Psilocybe Tampanensis.

La force des truffes magiques psilocybe tampanensis est considérée comme moyenne. Ce n’est pas sans raison que cette espèce est également reconnue comme pierre philosophale. L’effet principal qu’elle procure impacte sur notre pensée, notre côté existentiel.  Son expérience est souvent reconnue comme agréable, tout en prenant effet dans une très grande subtilité. Son plus grand atout est sans aucun doute son équilibre dans la répartition des effets. Les truffes magiques psilocybe tampanensis peuvent donc être appréciées par leur accessibilité et s’avère être compatibles pour les personnes souhaitant s’initier.Pour les adorateurs de sensations, il reste envisageable de faire évoluer les effets de la truffe psilocybe tampanensis. Il suffit simplement de doser la quantité de consommation et se rapprocher du dosage recommandé. On peut alors retrouver la sensation de connexion et d’unicité, découvrir une nouvelle perception de sa vie et de son existence. La truffe magique peut également générer des fous rires en continu, des visions lorsque nous fermons les yeux. Sans compter que nous retrouverons notre sens de la vision et de l’audition changée en raison des effets causés. 

 

Moins intense que la truffe Hollandia ou Atlantis, le Psilocybe Tampanensis détient tout de même une force globale considérable. Nous pouvons lui donner une note 4,5/5 en retenant que son point fort est son aspect philosophique. C’est donc une truffe qui convient parfaitement aux psychonautes s’intéressant au côté existentiel de la vie, sans avoir à manquer les avantages des autres aspects du trip.

Le statut légal du Psilocybe Tampanensis dans le monde

Grâce aux recherches du mycologue Steven Pollock, l’interdiction des champignons magiques n’a pas eu d’impact sur les truffes magiques. Le clônage et production de sclérotes ont pu détourner les lois qui ont été adoptées depuis 1971 aux États-Unis. Quelques années plus tard, les pays d’Europe ont progressivement suivi le mouvement concernant le statut légal du champignon. Le Pays-Bas fut alors le dernier pays à adopter l’interdiction des champignons magiques en 2008, sans inclure l’interdiction des sclérotes.

 

Cependant, le Psilocybe Tampanensis reste tout de même une variété dont certains États s’y opposent durement. Le Japon, par exemple, le classe dans la liste des 13 champignons spécifiquement interdits par la loi en 2002. L’Allemagne, quant à elle, a déclaré le Psilocybe Tampanensis comme une des variétés les plus saisies et confisquées par la police.

Quelle est la meilleure manière de consommer les truffes magiques Psilocybe Tampanensis ?

 

Selon les préférences de chacun, un certain dosage spécifique est recommandé. Pour les personnes souhaitant faire un trip puissant, il est conseillé de prendre 15 grammes de truffes magiques fraîches. Pour ceux qui désirent des effets plus subtils, une consommation de 4 à 5 grammes de truffes suffit. C’est un trip qui durera dans tous les cas entre 3 et 6 heures. Le début des sensations, quant à elle, devient apparent 15 à 30 minutes après l’ingestion. Les effets plus puissants se manifestent généralement après une heure ou deux.

Pour un trip optimal, il est recommandé aux psychonautes de bien mâcher les truffes magiques. Eh oui, ça évitera sûrement les envies de nausées au début du trip, en plus de faciliter l’absorption des composants psychoactifs. 

Si vous préférez consommer sous forme de thé, assurez-vous de ne pas chauffer dans de l’eau bouillante. C’est un moyen d’ingestion qui peut être très agréable pour ceux qui ne sont pas fans du goût. Dans ces deux cas, nous vous recommandons d’en prendre à jeun.

NB: les champis magiques sont souvent aussi appeller des psylo

Les conseils d’utilisation à suivre avant chaque consommation du Psilocybe Tampanensis

Pour la note de fin, voici une liste de rappels à prendre en compte avant chaque trip :

  • Pensez a mener l’expérience avec la compagnie d’un gardien de trip
  • Évitez de combiner d’autres médicaments de type psychotrope à votre consommation de truffes magiques
  • Assurez-vous d’organiser le trip dans un environnement de confiance, mais aussi calme
  • Pour un premier voyage, pensez à tester votre sensibilité en commençant avec une petite dose. Autrement dit, évitez de commencer avec 15 grammes !
  • Ne prévoyez pas de conduire sous l’influence des effets psychoactifs
  • Reportez votre trip pour une autre fois si vous êtes dans un état d’esprit négatif
  • Ne pas en prendre si vous avez moins de 18 ans

N’hésitez pas à partager votre expérience ou poser des questions par commentaires. Vous pouvez également retrouver des informations pour commander le psilocybe tampanensis sur notre boutique en ligne ici.

Product added to wishlist
Product added to compare.