Microdosage Avec Champignon Magique: Tout Savoir


Quand vous envisagez de consommer du cannabis ou des champignons hallucinogènes, à quoi cela vous fait-il penser ? Sans doute des effets visuels délirants et des trips vers l'inconnu. Aujourd'hui, une autre méthode pour approcher ces substances connaît un succès sans précédent : il s'agit du microdosage, qui implique de prendre ces produits en quantité bien inférieure à celles que vous utiliseriez pour un effet planant.


Avec le microdosage, tout est différent. Vous pouvez découvrir que votre activité professionnelle se déroule mieux qu'auparavant, que vos conversations sont plus naturelles et que votre pratique artistique est plus riche.


Au début, il s'agissait d' un "hacking de performance" conçu pour les dirigeants de la Silicon Valley, mais le microdosage est devenu une pratique dont il est difficile de se passer. Plusieurs chercheurs se sont intéressés à ce sujet et les résultats de leurs recherches confirment ce qui suit : les champignons psychédéliques améliorent votre vision de la vie et vous donnent une meilleure productivité tous les jours.


De nos jours, le recours aux substances psychédéliques pour un usage thérapeutique est à nouveau un sujet très abordé. Le microdosage de LSD, de champignons hallucinogènes, de truffes et même de cannabis est désormais perçu comme une voie à suivre pour encourager le traitement de diverses pathologies et améliorer la qualité de vie.


Dans cet article, nous allons aborder le concept de microdosage, son histoire, les études réalisées sur le sujet et ses avantages par rapport à la prise d'une dose complète de champignons hallucinogènes.


Le Microdosage: Qu'est ce que c'est ?


Le microdosage, c'est une forme de traitement et une pratique consistant à prendre des substances psychédéliques en quantité minime, afin de bénéficier de résultats plus légers et plus ciblés.


Le microdosage vise à consommer, à des fins médicales, des quantités minimes de produits hallucinogènes tels que le LSD ou la psilocybine (le principe actif des champignons magiques).


Le microdosage de champignons magiques stimule la prolifération de nouveaux neurones dans l'hippocampe et renforce les performances physiques, l'humeur, la capacité d'attention et la cognition.


Une étude a révélé que les champignons sont capables de faire "communiquer" entre elles certaines parties du cerveau qui sont généralement déconnectées. Ce facteur peut être lié à une plus grande créativité.


Histoire du microdosage


On ne sait pas quand l'humanité a commencé à faire usage de substances psychédéliques. Les études archéologiques révèlent que la complexité culturelle et technologique de l'homme a fait un pas de géant, il y a environ 80 000 ans.


Saviez-vous que Hofmann a été le premier à réaliser des microdoses? Selon lui, la consommation de LSD entraîne des bénéfices physiques et des effets mentaux. Il a cependant affirmé qu'il y avait peu de recherches dans ce domaine. Pendant sa vie entière, il a pratiqué le microdosage. Il a vécu jusqu'à l'âge de 102 ans.


Au cours des années 1960, des études scientifiques à caractère non accusatoire ont été menées sur les psychédéliques : Le Dr James Fadiman, un pionnier de la recherche dans le monde du microdosage, a avancé les travaux en publiant en 1966 une étude sur les liens entre les psychédéliques et la créativité.


Aujourd'hui, les substances psychédéliques font surface sous un jour nouveau et une nouvelle facette : Au lieu d'être destinés à se libérer, se concilier, et se déconnecter, de nombreuses personnes se servent de ces substances, chaque fois, à des fins professionnelles, pour faire avancer leurs carrières.


Recherches sur le microdosage


Dans les années 1960, le Dr James Fadiman a participé à une expérience psychédélique majeure. Des cadres supérieurs travaillant sur des tâches difficiles ont pris une petite dose de LSD. Ensuite, on leur a demandé de se pencher sur un problème professionnel difficile. Les participant(e)s à l'étude ont déclaré une meilleure faculté de passer d'un sujet à l'autre et une facilité accrue à visualiser leur solution.


Une autre étude consacrée au microdosage de psychédéliques, et portant sur ses effets sur la personnalité de l'individu, la santé mentale et les variations de créativité, a montré qu'un groupe de participants au microdosage était plus performant et mieux armés sur tous ces aspects qu'un groupe témoin n'ayant pas consommé de psychédéliques.


Le Microdosage est-il sans danger ?


Même si la consommation de substances psychédéliques n'est pas jugée dangereuse, elle ne conviendra pas à tout le monde. L'effet psychédélique des doses de champignons ou de truffes peut être effrayant pour certains et peut entraîner de l'anxiété et de la confusion.


Lors d' un microdosage de psychédéliques, l'effet est à peine visible, voire pas du tout, ce qui réduit un peu les risques de subir de mauvaises expériences. Cela rend le microdosage tolérable, même pour les gens qui risquent de présenter des réactions négatives à la prise de psychédéliques.


Le Microdosage est-il légal ?


Les substances psychédéliques sont interdites par la loi dans la majorité des pays européens. Dans certains cas, le caractère légal de votre microdose repose sur la substance que vous choisissez. Dans de nombreux pays européens, la détention de petites quantités de cannabis a été dépénalisée, c'est-à-dire qu'elle est passée du statut de délit à celui d'une infraction pénale.


Quelle est la différence entre les truffes magiques et les champignons hallucinogènes?


Si certaines différences majeures peuvent être constatées, les truffes magiques et les champignons hallucinogènes se ressemblent beaucoup. À part l'aspect visuel, il n'y a pas de différence notable entre les champignons hallucinogènes et les truffes magiques. Ces dernières ne sont pas vraiment des truffes, car elles sont classées dans le genre tubercule. Les truffes magiques sont surtout la partie sous-jacente d'un champignon, destinée à être consommée comme source alimentaire par le reste de l'organisme. Cependant, en termes d'effets, les truffes sont aussi efficaces et intenses que les champignons hallucinogènes.


Les différences entre les champignons hallucinogènes et les truffes se manifestent dès le stade de la croissance. Chacun doit être ramassé différemment car ils se développent dans des zones différentes. Les champignons hallucinogènes se récoltent à la main, car ils grandissent au-dessus du sol. Les truffes, en revanche, nécessitent d'être déterrées.


Les truffes sont souvent mieux pesées, clairement étiquetées pour préciser leur concentration, accompagnées d'instructions et utilisées avec plus de prudence que les champignons hallucinogènes. Cela a laissé croire à beaucoup que les truffes procurent des effets plus "légers" et moins forts. Toutefois, il n’existe pas vraiment de résultats ni aucune preuve scientifique pour étayer cette affirmation.


Planning pour le microdosage


Le régime le plus répandu consiste à prendre une dose une fois tous les trois jours. Le Dr James Fadiman conseille de faire un cycle sur une durée de dix semaines. La personne concernée doit alors observer son ressenti, prendre des notes au cours de son expérience et continuer à suivre sa routine quotidienne normale.


Évidemment, si la personne éprouve des effets négatifs et ressent un malaise, elle peut décider d'arrêter la prise de la dose. C'est très important de rappeler que le microdosage, au quotidien, ne donne généralement pas de bon résultats, pour deux raisons :

  • Premièrement, le corps développe rapidement une dépendance aux psychédéliques et un microdosage journalier entraîne une diminution de leurs effets.
  • Deuxièmement, le microdosage peut, au quotidien, épuiser l'esprit et entraîner des symptômes négatifs comme la léthargie.


Comment consommer un microdosage de psilocybine


Les microdoseurs de psilocybine ont besoin de plus de force et plus de clarté pour connecter leurs pensées à leurs sentiments. Ils sont un peu plus enclins à voir le fil conducteur, avec des " sauts " en matière de visualisation.


Pour consommer des champignons magiques, il suffit de les manger. Vous pouvez en grignoter une petite tige et son chapeau à intervalles de trois jours. Si vous recherchez un peu plus de précision, vous pouvez déterminer votre microdose de champignons à partir d'une balance et fabriquer des gélules.


Si vous avez des problèmes de goût ou d'estomac avec les champignons, vous pouvait tenter de préparer des chocolats aux champignons ou les incorporer dans plusieurs autres recettes. De nombreux utilisateurs rapportent qu'ils ont éliminé cet effet secondaire.


Le thé magique aux champignons est également une alternative. Si vous envisagez de recourir à l'une de ces recettes, veillez à mesurer la quantité que vous utilisez afin d'évaluer précisément votre dosage.


Comment préparer des capsules de microdoses de champignons magiques


La préparation de gélules de champignons magiques est un mode de consommation efficace et aisé qui permet de bénéficier de doses précises et régulières sans avoir besoin de les mesurer ou de faire face au goût parfois désagréable des champignons.


Préparer des gélules procure des bienfaits qui durent des semaines. Vous pouvez avoir la même quantité à chaque fois et vous pouvez gérer votre consommation beaucoup plus facilement.


Comment microdoser des champignons magiques et des truffes ?


Les champignons magiques et les truffes sont largement appréciés pour le microdosage, et il y a plusieurs explications à cela : en comparaison avec le LSD et d'autres substances psychédéliques, les réactions d'une microdose de champignons magiques sont généralement plus douces et ne se prolongent pas aussi longtemps. Il est donc plus aisé de les doser, afin que les effets ne perturbent pas votre horaire de sommeil, par exemple. Les champignons présentent également l'avantage de pouvoir être cultivés facilement chez soi.


Pour consommer de petites doses de champignons magiques ou de truffes, il est facile de se contenter de manger de faibles quantités, mais cette approche n'est pas très rigoureuse. En outre, les différentes parties du champignon renferment des doses différentes de psilocybine, ce qui pose également des problèmes de précision pour le dosage.


La principale chose à laquelle il faut faire attention avec les truffes, c'est le dosage. Les truffes sont généralement cataloguées selon leur puissance. Pour un microdosage, il est conseillé de commencer par des truffes " light " ou " modérées ". Une dose de 0,7 à 1 gramme est un excellent point de départ.


Comment microdoser le cannabis ?


Quand on pense au microdosage, le cannabis n'est sans doute pas la première substance qui surgit à l'esprit. Cela dit, le cannabis contenant du THC a des vertus psychoactives et, pour plusieurs, c'est la substance préférée pour une expérience de trip ou un microdosage.


Le cannabis est bien conçu pour le microdosage. Il présente un modèle biphasique d'effets, ce qui veut dire qu'un faible dosage peut produire un effet complètement différent. Avec le LSD, il n'y a qu'un seul composant principal qui intervient dans l'organisme, mais avec le cannabis, une multitude de cannabinoïdes jouent un rôle primordial dans l'élaboration des réactions du corps et de l'esprit.


Lorsque de fortes doses de cannabis sont utilisées, ce système peut être poussé bien au-delà de ses limites normales.


Les bienfaits du microdosage du cannabis

Il est également utile pour les personnes qui recherchent un petit supplément d'énergie dans leur journée. De nombreux consommateurs indiquent qu'alors qu'une forte dose peut les empêcher de sortir du lit, une microdose peut leur donner l'énergie dont ils ont besoin pour une journée créative, productive et joyeuse.

Comment consommer un microdosage de cannabis ?


Le plus important est de prendre un bon départ et de tester les modes d'usage qui vous plaisent. Vous trouverez peut-être qu'une teinture vous convient mieux que de fumer, ou que les effets retardés d'un produit comestible à base de cannabis vous conviennent mieux à long terme.


Une microdose administrée par inhalation aura ses effets de pointe une heure ou deux après le dosage, mais des effets résiduels peuvent être ressentis tout au long de la journée et même pendant des semaines.


Et comme toujours, la variété est la clé. Si vous envisagez de faire une microdose pour être dynamique et productif, c'est une sativa qui vous sera utile.


Comment microdoser le LSD ?


Dans le monde du microdosage, le LSD est un roi. Le LSD est bien approprié au microdosage : il est à la fois tonique, cérébral, simple à doser et sans effets secondaires.


Si on compare les images IRM d'une personne prenant de l'acide et celles d'une personne sous champignons, on constate surtout des similarités, avec quelques petites différences. Les effets subjectifs sont également extrêmement identiques : la plupart des gens ont du mal à les discerner, surtout au niveau des microdoses.


L'effet de LSD a une durée totale allant 12 à 15 heures. Il est donc nécessaire de planifier en conséquence : si vous effectuez une microdose trop tard dans la journée, vous risquez de ne pas pouvoir dormir la nuit.


Comment prendre une microdose de LSD ?


En cas de consommation d' un carton, il faut placer le petit morceau de papier sous la langue. Il se dissoudra dans votre bouche. Si ce n'est pas le cas, il vaut mieux avaler le carton. Si vous consommez une teinture, prenez une quantité appropriée de gouttes sous votre langue. La teinture pourra être diluée pour obtenir des gouttes d' une dose adéquate.


L'acide commencera à monter dans un délai de 30 minutes à une heure après avoir consommé la dose. Avec une microdose, les réactions seront très subtiles, et si vous éprouvez des troubles visuels, c'est que vous en avez peut-être trop absorbé. Ne vous inquiétez pas : vous passerez quand même une journée heureuse et significative, même si vous ne travaillez pas beaucoup.


Comment microdoser la mescaline ?


Pour les personnes qui désirent ressentir les bonnes sensations psychédéliques du XIXe siècle, le microdosage de mescaline est la solution.


Son premier mécanisme d'action est toujours basé sur les récepteurs 5-HT2A, et ses résultats sont donc similaires. De nombreux consommateurs affirment que la mescaline est plus intéressante que les champignons ou l'acide.


L'étude de 1966 de Fadiman a révélé que le microdosage de mescaline offrait de nombreux avantages en matière de productivité, et les rapports des microdoseurs de mescaline eux-mêmes le confirment.


Le microdosage de champignons aide à combattre la dépression : la psilocybine comme médicament ?


À une époque où beaucoup de gens prennent régulièrement du CBD, un composé non psychoactif que l'on peut trouver dans le cannabis, pour traiter leur anxiété, il n'est pas étonnant de rencontrer d'autres utilisations thérapeutiques pour des médicaments autrefois taboues.


Selon plusieurs consommateurs, la prise de drogues psychédéliques a des effets thérapeutiques bénéfiques sur la santé mentale et la créativité, mais de nouvelles recherches révèlent, pour la première fois, ce qui se passe réellement dans le cerveau.


Les médicaments psychédéliques altèrent radicalement les fonctions cérébrales, déclare Garcia-Romeu, membre du corps professoral de la faculté de médecine de l'université Johns Hopkins, où il examine les effets des substances psychédéliques chez les humains, en particulier la psilocybine comme un outil efficace pour le traitement de la toxicomanie.


Consommés à fort dosage, ces médicaments contribuent à réinitialiser ou à rétablir le fonctionnement du cerveau. Si une personne est atteinte de dépression ou simplement d'une dépendance extrême, cela peut conduire à une modification de la façon dont le cerveau procède au traitement de l'information et donc à des modifications à long terme qui pourraient avoir des effets thérapeutiques.


Par rapport aux antidépresseurs classiques, qui nécessitent parfois plusieurs semaines avant de produire leurs effets, il a été prouvé que les microdoses de LSD ont un impact minime dès la première utilisation. Le hic, c'est qu'il existe très peu de travaux de recherche sur le microdosage, même si le sujet a vraiment pris de l'ampleur auprès des consommateurs.


Un grand nombre de personnes qui affirment ressentir les effets du microdosage ont subi l'effet placebo. Ces individus pensent que le traitement est efficace et qu'il fonctionne.


Cela ne signifie pas qu'il n'y a pas de dangers associés au microdosage. Concrètement, la psilocybine et le LSD sont considérés comme des drogues, ce qui implique qu'il est illégal de cultiver ou de posséder des champignons qui donnent de la psilocybine pour l'usage personnelle ou la distribution, selon la Drug Policy Alliance.


Même si ces deux substances sont plutôt sûres, il est très risqué de se procurer des substances auprès de fournisseurs non agréés, car il est pratiquement impossible de vérifier la pureté de la quantité et de la composition de la substance.


Tout cela montre qu' il est nécessaire de mener davantage de recherches sur des drogues à potentiel comme les hallucinogènes et la psilocybine. La plupart des experts admettent que les produits psychédéliques présentent un grand potentiel, que ce soit en microdoses ou en association avec la psychothérapie. Il s'agit d'un nouveau volet excitant de la recherche psychiatrique », déclare le Dr Albert Garcia.


Conclusion

Les preuves ne manquent pas pour démontrer que les psychédéliques présentent des avantages pour les gens, et pas seulement pour les trips psychédéliques qui affectent l'esprit. Le microdosage peut être une option prometteuse pour soigner les problèmes de santé mentale et peut aider les gens à améliorer leur qualité de vie à plusieurs égards.

Comments (0)

Product added to wishlist
Product added to compare.